£20.10

En stock (expédié sous 48h)

    • Email
    • Imprimer
    • Facebook
    • Twitter
    Coup de coeur des libraires

    Faux départ

    Amateurs de feel-good books, passez votre chemin. Ce premier roman n’a rien de moelleux ou réconfortant. Tranchant et sarcastique, il démolit avec méthode le « mythe républicain de l’égalité des chances », et raconte le désenchantement d’une jeunesse précarisée, sans perspective. Automne 2008, Aurélie, boursière, s’inscrit en première année de droit à Grenoble. Elle ne se sent à sa place nulle part et attend « qu’il se passe quelque chose ». Marion Messina décrit avec précision et sans pathos l’ultra-moderne solitude chantée par Souchon. L’amour d’Aurélie pour Alejandro, étudiant colombien, ne résistera pas à la dureté de leur vie quotidienne, dans une société qui ne leur laisse aucune chance. Et pourtant, s’il y a eu faux départ, Aurélie et ceux de sa génération pourront recommencer : « Il faut inventer autre chose, chercher une place ailleurs. »

    Par Véronique